CHATEAU
POTERIE
CENTRE D’ART
SAISON 2017
AMIS DE RATILLY
CONTACT
Chateau de Ratilly
89520 Treigny Yonne - tel : 03 86 74 79 54
Expositions Concerts et spectacles Stages Poterie Visites guidées Calendrier
PROGRAMMATION 2017/ 2016/ 2015/ 2014/ 2013/ 2012/ 2011/ 2010/ 2009
Concerts et spectacles 2015
Samedi 18 juin – Fête du Solstice – à 20h30, Concert : Thierry Vaillot "Elbasan project"
Samedi 16 juillet à 21h : Bal-concert brésilien
Samedi 23 juillet à 21h : Chants occitans et italiens
Samedi 6 août à 21h : Christine Généraux, récital de piano
Dimanche 14 août à 21h : Birds of Paradise, jazz
Samedi 20 août à 21h : Christine Python, poésie chantée et jazz
Samedi 10 septembre à 21h : Sonates russes pour violoncelle et piano
Samedi 17 septembre à 18h : Airs et duos d’opéras, mélodies


Dimanche 21 juin - FÊTE DU SOLSTICE - à 15h30 : CHERIF SOUMANO TRIO
Vendredi 17 juillet à 21h : SONATES POUR VIOLON ET PIANO
Samedi 1er août à 21h : FRÉDÉRIC COURAILLON, récital de piano
Vendredi 7 août à 21h : CHRISTIAN SAUVAGE, piano et JOST HECKER, violoncelle, Jazz
Samedi 15 août à 21h : CONCERT IMPROVISATION SUR LA MUSIQUE DE L’INDE DU NORD
Samedi 22 août 21h : RODA DE CHORO, musique brésilienne

Les concerts se déroulent en plein-air, dans la cour du château, ou à l'intérieur si intempéries.

Le tarif pour tous les concerts est le suivant :
15 € / 10 € pour les Amis de Ratilly / gratuit pour les moins de 12 ans
Pour la fête du Solstice : repas et concert 25 € - gratuit pour les Amis de Ratilly. Réservation nécessaire.
Réservations : 03 86 74 79 54


Dimanche 21 juin 2015
FÊTE DU SOLSTICE

11h - Vernissage de l'exposition d'été en présence de l'artiste
COLETTE BRUNSCHWIG : Peintures, dessins

Sur réservation :
13h00 - Déjeuner
15h30 - Concert


CHERIF SOUMANO TRIO
Chérif Soumano, kora, Sébastien Gignaux, guitare, David Mirandon, percussions



Chérif Soumano - photo © Solong

Chérif Soumano, jeune et talentueux joueur de Kora malien par tradition et de sang, s'est produit aux côtés de musiciens de renommée internationale comme Dee Dee Bridgewater, Minino Garay, Tiken Jah Fakoly, Marcus Miller, Robert Fonseca et co-fondé le World Kora Trio.
Son projet en trio avec le guitariste Sébastien Gignaux et le percussioniste David Mirandon puise dans les racines du jazz, en fusionnant avec la musique malienne et africaine. Il mêle également tradition mandingue et jazz manouche pour offrir une « musique des mondes ».
Chérif est de ces artistes épatants, avec une aisance sur scène complice et généreuse.

Réservation nécessaire.




Vendredi 17 juillet à 21h
SONATES POUR VIOLON ET PIANO
Francine Trachier, violon et Françoise Tillard, piano


Antonin Dvorak
Pièces romantiques op.75 pour violon et piano

Mel Bonis
Sonate en Fa # mineur opus.112
Moderato / Scherzo (Presto) / Lento (Thème populaire grec) / Final (Con moto)

Clara Schumann
Trois Romances op.22 pour violon et piano

Johannes Brahms
Sonate en Sol majeur op.78 pour
Vivace ma non troppo / Adagio / Allegro molto moderato





Issue d'une famille de musiciens, Francine Trachier fait ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle obtient un Premier Prix de violon et un Premier Prix de musique de chambre. Prix du concours international de violon « Nicolo Paganini » à Gênes, 2ème Prix du Concours International de musique de chambre de Trapani avec Matthias Fletzberger (piano). Lauréate de l'Académie Ravel dans les classes de Jean-Pierre Wallez, Jean-Jacques Kantorow et Maurice Gendron, elle poursuit ses études à Londres avec l'une des plus grandes pédagogues du violon, Mrs Airoff-Dowling, qui la présente aussitôt à Isaac Stern et Yehudi Menuhin.
Depuis 1989, elle est violon solo de l'Orchestre Régional de Basse-Normandie avec lequel elle se produit régulièrement en soliste. Passionnée de musique de chambre, elle a joué avec notamment Christophe Coin, Michel Portal, Emile Naoumoff, Cedric Tiberghien, Cyprien Katsaris, et a été membre du trio Léonore en compagnie de Susan Manoff et Hélène Dautry.

La pianiste Françoise Tillard se partage entre musique vocale et musique de chambre : après des études à Londres et une première expérience professionnelle au Mozarteum Salzburg (classe de Lieder), elle accompagne de nombreux chanteurs dont Christa Ludwig et Hanna Schaer, travaille en tant que chef de chant avec de nombreux chefs d’orchestre dont H. von Karajan, C. Abbado, S. Osawa, Z. Mehta.
Elle enseigne la mélodie et le lied, d’abord à l’Atelier lyrique de Lyon, puis dans la classe qu’elle a créé, « Mélodies et Lieder », et enfin aux Conservatoires du Centre et du Xe arrondissement de Paris. Elle a dirigé un master "L'Art du récital" à l'Université Paris III Sorbonne nouvelle.
Elle joue dans le Trio Fanny Hensel, nommé d’après la compositrice dont elle a écrit la biographie et qui est aussi son sujet de thèse de doctorat en études germaniques.
Elle a reçu en avril 2005 le Prix Gerald Moore, Orphée d’Or de la meilleure accompagnatrice, décerné par l’Académie Nationale du Disque Lyrique.
L’association Parole et Musique qu’elle dirige produit des concerts de musique de chambre vocale et instrumentale.

Piano Bösendorfer.
Réservation conseillée.




Samedi 1er août à 21h
FRÉDÉRIC COURAILLON, récital de piano





Jean-Philippe Rameau
Le Tambourin
Le Rappel des Oiseaux

Ludwig van Beethoven
Sonate opus 14 n° 1
Allegro – Allegretto – Rondo

Frédéric Chopin
Nocturne opus 9 n° 1
Barcarolle opus 60

Sonate opus 58 n°3
Allegro – Scherzo – Largo – Final


Originaire de Sens, Frédéric Couraillon à étudié le piano dés l'âge de 8 ans avec Michelle Leclerc. Il a obtenu ensuite un prix d'excellence au CNR de Paris dans la classe d'Olivier Gardon. En 1995 il obtient un 1er prix de piano au CNSDP dans la classe de Jean Francois Heisser. Il joue régulierement en France et a l'étranger comme soliste. En plus de son activité de soliste il joue également en musique de chambre. En 2010, il commence à travailler avec le groupe de musique ancienne Obsidienne avec qui il participe à de nombreux spectacles. Frédéric Couraillon joue la musique de Bach, Rameau, Chopin, Beethoven, Ravel, Debussy ainsi que la musique russe.
En plus de son activité de pianiste il est également artiste peintre, inspiré par l’Espagne et l’Andalousie. Ses œuvres sont régulièrement exposées en France et à l'étranger.

À propos des œuvres :

Les pièces de Rameau sont en quelque sorte des petites miniatures assez courtes où se mêlent émotion et tendresse.
La sonate opus 14 n° 1 de Beethoven est une œuvre en 3 mouvements qui est faite de contrastes et où l'on a une grande force beethovennienne, même si l'on sent encore l'empreinte de Haydn et Mozart.
La Barcarolle et la 3° sonate de Chopin sont des œuvres de maturité du compositeur. Elles sont à la fois complexes sur le plan architectural et visionnaires dans les harmonies, qui annoncent déjà la musique de Debussy.

Piano Bösendorfer.
Réservation conseillée.




Vendredi 7 août à 21h
CHRISTIAN SAUVAGE, piano et JOST HECKER, violoncelle, Jazz





Transfrontier

Les deux musiciens et amis se sont produits depuis plusieurs années à Münich, et invitent cet été en Bourgogne à un « concert-voyage », aux confins des musiques du monde, Liban, Tunisie, Balkans, Turquie, Brésil, Afrique… – et d'improvisations et compositions originales aux parfums impressionnistes. L'amour du son acoustique réunit un auditoire d'amateurs des musiques métissées, du classique, et du jazz, toutes ces cultures qui résistent encore à l'uniformisation ambiante et à la disparition.

Le violoncelliste allemand Jost-H. Hecker, né en 1959, a acquis depuis de nombreuses années une dimension européenne comme co-fondateur du Modern String Quartet avec de nombreux enregistrements et concerts à travers le monde. Ses qualités d'improvisateur à la vitalité débordante, soutenues par une maitrise technique et sonore classique virtuose, s'épanouissent dans un jeu mélodique très coloré et visuel.
Hecker, arrangeur et compositeur est aussi un partenaire recherché par des artistes comme Charlie Mariano, Klaus Doldinger, Joe Haider, Joan Baez, Mercedes Sosa, Konstantin Wecker, Ricardo Volkert, Vladimir Ivanoff (Sarband) et Michael Lerchenberg.
http://cuentosdelsur.de/

Le pianiste Christian Sauvage vit dans l'Yonne. Compositeur et leader, sa passion le mène vers la Méditerranée, avec les influences de musiciens arabes, comme Rabih Abou Khalil, Anouar Brahem.
Il explore les musiques brésilienne de Chico Buraque à Gismonti, les musiques africaines d'Abdullah Ibrahim, avec une touche sensible de musique française - Fauré, Debussy, Ravel.
Les musiques acoustiques guident depuis toujours son cheminement vers des compositeurs comme Ralph Towner, Keith Jarrett, Chick Corea, Bill Evans, Wayne Shorter.
Il a comme partenaires Thomas Letellier, François Perrin, Christian Lété, Claude Mouton, Jean-Christophe Béney, Antoine Banville, Serge Marne, Line Kruse, Laura Littardi, Eduardo Tomassi, Jalil Toukja, Olivier Robin, Jacky Lignon…
http://musicsdecalees.com/

Piano Bösendorfer.
Réservation conseillée.




Samedi 15 août à 21h
CONCERT IMPROVISATION SUR LA MUSIQUE DE L’INDE DU NORD



Irène Lecoq, violon


Henri Tournier, flûte bansuri, flûtes, octobasse


Prabhu Edouard, tabla, udu, kanjira, percussions

Henri Tournier « multi-flûtiste », et Prabhu Edouard joueur de tabla et de percussions, ont en commun une double culture indienne et occidentale.
Le premier a commencé sa vie musicale par la musique classique et contemporaine occidentale, répertoire soliste et musique de chambre ; parallèlement il a travaillé avec la danse contemporaine. Sa passion pour l’improvisation l’a conduit vers l’étude et la pratique de la musique de l’Inde.
Le second, musicien d’origine indienne, a su construire un parcours complet de musicien traditionnel en Inde et en France, s’intégrer dans le monde musical de ces deux pays, tout en s’investissant lui aussi dans de nombreux projets artistiques expérimentaux.

En première partie le duo propose à l’auditeur un voyage musical où virtuosité et complicité dévoilent l’univers poétique et hypnotique de la musique savante de l’Inde du nord. Puis ils invitent la violoniste Irène Lecoq, violoniste classique, spécialiste de l’improvisation. Cette seconde partie est consacrée aux compositions et improvisations du trio, le vocabulaire et les instruments indiens se mêlent aux instruments et au langage des musiques improvisées d’aujourd’hui.

« Nous ouvrirons ainsi l’aspect traditionnel et classique sur une rencontre qui élargit les frontières de l’improvisation vers une approche indo-contemporaine et c’est tout le propos du stage de Ratilly (où Satyajit Ray aurait rêvé de tourner Le Salon de musique !…), qui n’est pas un colloque sur le classicisme indien mais sur la vitalité d’une tradition vivante, riche et actuelle. »

Prabhu Edouard

Henri Tournier après s’être consacré au répertoire de la musique classique occidentale, suit l’enseignement de Pandit Hariprasad Chaurasia lors de multiples séjours à Bombay puis au Conservatoire de Rotterdam et devient son assistant-professeur invité, depuis plus de vingt années. Il réussit à intégrer le bansuri dans le répertoire contemporain en suscitant de nombreuses créations. Il multiplie les expériences musicales, concerts et enregistrements avec divers ensembles : Mahwash (Afghanistan) & Hespèrion XXI de Jordi Savall, Keyvan & Bijan Chemirani (Iran/Inde/Grèce), Luzmila Carpio (Bolivie), Liu Fang, Lingling Yu (Chine), Renaud Garcia-Fons sextet, Sharmila Sharma et Prabhu Edouard (Inde), Carole Hemard et Thierry Gomar (Improvisations)…
www.henritournier.fr

Prabhu Edouard figure parmi les rares spécialistes des tablas en Europe. Ce virtuose franco-indien est un des disciples émérites du célèbre maestro Pandit Shankar Gosh de Calcutta. Musicien traditionnel accompli, Prabhu a accompagné des grands noms de la musique indienne tels que : Hariprasad Chaurasia, V.G. Jog, Lakshmi Shankar, Ashish Khan, Sabri Khan, T. Viswanathan, T.V. Gopalakrishnan, Shashank…
Rythmicien polyvalent, il a joué ou enregistré en compagnie de nombreux musiciens de jazz dont David Liebman, Magic Malik, Didier Malherbe, Joachim Kühn… Ses percussions ont également résonné aux côtés de personnalités telles que Maurice Béjart, Jordi Savall, Jean-Pierre Drouet, Saïd Chraïbi, Djamchid Chemirani.
www.prabhuedouard.com

Irène Lecoq fait partie de cette nouvelle génération de musiciens classiques formés à l'improvisation. Elle sort du CNSM de Paris en 2002 avec un 1er prix obtenu dans la classe d'improvisation de Rainer Boesch et Alain Savouret.
Le jeu et la personnalité qu'elle a su développer l'ont amenée à rejoindre le Quatuor à cordes IXI en 2003, l'Octet de Jean-Pierre Jullian (batterie) en 2004 et le Trio de Roland Pinsard (clarinette) en 2005.
Elle participe à de nombreuses performances avec la danse contemporaine, le mime corporel, le théâtre, le cirque, la peinture et la littérature. On la croise aux côtés de musiciens tels que Antoine Hervé, Dgiz, Olivier Benoît, François Corneloup, Joachim Kühn, François Merville…




Samedi 22 août 21h
RODA DE CHORO, musique brésilienne




Giulia Tamanini, saxophones
Christophe Recasens, clarinette
José Ferreira, guitare 7 cordes
Tommy Milharo, pandeiro, percussions
Jérôme Dumontier, cavaquinho
David Lecourt, guitare


Le choro est une musique née durant la deuxième moitié du XIXème siècle à Rio de Janeiro. Le flûtiste Joaquim Callado et la pianiste Chiquinha Gonzaga sont les premiers compositeurs marquants de cet immense répertoire qui n'a cessé de s'étendre au cours du XXème siècle avec des musiciens aussi prolixes qu'inspirés (Pixinguinha, Jacob do Bandolim), suivis par toute la génération contemporaine des Hamilton de Hollanda et Luciana Rabello.
Comme cela s'est produit aux Antilles avec la biguine et la mazurka, le choro est une appropriation-transformation des danses de salon occidentales en vogue à l'époque, polka, scottish, valse, réinterprétées avec les accents rythmiques syncopés du maxixe et du tango brasileiro. Ce métissage des harmonies occidentales avec les rythmes d'influence africaine (lundu, batuque, jongo) donnera progressivement son identité à cette musique, ce qui ne l'empêchera pas de s'ouvrir à des rythmes du nordeste (baiao, forro) proposant une diversité étonnante de climats. Sur le plan instrumental, une formation de choro comporte le plus souvent une ou deux guitares, dont une guitare 7 cordes jouant les baxarias, lignes de basse dessinant un contrepoint à la mélodie, un cavaquinho, petite guitare à 4 cordes métalliques ayant un rôle rythmique essentiel, un pandeiro, percussion au son riche et subtil qui assoit la rythmique avec les cordes. A cela s'ajoutent un ou plusieurs musiciens solistes, flutiste, clarinettiste, saxophoniste, ou encore joueur de bandolim, équivalent brésilien de la mandoline.
Si cette musique se prête toujours à la danse, ou au concert, elle est le plus souvent pratiquée sous forme de rodas de choro, rendez- vous régulier des musiciens autour d'une table dans un café, pour le plaisir de se retrouver.



haut de page
Château de Ratilly 89520 Treigny Yonne
Tel : 03 86 74 79 54 | e-mail : chateauderatilly@orange.fr