CHATEAU
POTERIE
CENTRE D’ART
SAISON 2017
AMIS DE RATILLY
CONTACT
Chateau de Ratilly
89520 Treigny Yonne - tel : 03 86 74 79 54
Expositions Concerts et spectacles Stages Poterie Visites guidées Calendrier
PROGRAMMATION 2017/ 2016/ 2015/ 2014/ 2013/ 2012/ 2011/ 2010/ 2009
Concerts et spectacles 2017

Samedi 24 juin – FÊTE DU SOLSTICE
Vernissage de l'exposition d'été à partir de 18h30 : ANNE TASTEMAIN, peintures
Concert à 20h30 : TRIO IN UNO ET SES INVITÉS / Musique brésilienne
Feux de la Saint-Jean, buffet campagnard


Tarif pour le concert et le buffet : 25 € / gratuit pour les adhérents de l'association des Amis de Ratilly et pour les moins de 12 ans. Réservation avant le 18 juin.
03 86 74 79 54 –­ chateauderatilly@orange.fr

Samedi 6 et Dimanche 7 mai à 18h – Concert à Ratilly :
LAURENT DELEUIL ET BIANCA CHILLEMI / Die shöne Müllerin de Franz Schubert
Piano Bösendorfer / réservation conseillée

Dimanche 21 mai à 17h à l’église de Moutiers-en-Puisaye :
ENSEMBLE VOCAL OPUS 11 / Répétition publique du Stabat Mater de Rossini
entrée libre

Samedi 27 mai à 20h30 – Concert à Ratilly :
GROUPE VOCAL LATINO JAZZ UMA VOZ
entrée libre

Mardi 11 à 21h et Jeudi 13 juillet à 18h – Concert à Ratilly :
ANA KARINA ROSSI ET LUCIA ABONIZIO / Terres Argentines
Piano Bösendorfer / réservation conseillée

Samedi 22 juillet à 21h – Concert à Ratilly :
ELISE KUSMERUCK CIUC QUARTET / Balkans

Samedi 29 juillet à 21h – Concert à Ratilly :
PRINT QUARTET / Jazz

Samedi 5 août à 21h – Concert à Ratilly :
THIERRY PEALA ET VERIOCA / Jazz et Brésil

Vendredi 11 à 21h et Samedi 12 août à 21h – Concert à Ratilly :
VERONIKA HUDEČKOVÁ ET MIROSLAV MÍČ / Danses Slaves
Piano Bösendorfer / réservation conseillée

Lundi 14 août à 21h – Concert à Ratilly :
NOEMI WAYSFELD & BLIK, QUARTET / World


Les concerts se déroulent en plein-air, dans la cour du château, ou à l'intérieur si intempéries.
Entrée : 15 € / 10 € pour les adhérents de l'association des Amis de Ratilly / gratuit pour les moins de 12 ans
Réservations : 03 86 74 79 54 –­ chateauderatilly@orange.fr


Samedi 24 juin 2017
FÊTE DU SOLSTICE

Vernissage de l'exposition d'été à partir de 18h30
Anne TASTEMAIN, peintures

Concert à 20h30
Feux de la Saint-Jean, buffet campagnard



Trio in Uno et ses invités / Musique brésilienne

Giulia Tamanini, saxophones
Pablo Schinke, violoncelle
José Ferreira, guitare 7 cordes
Matteo Gallus, violon
Gilbert Carreras, pandeiro




En conciliant la saveur et la spontanéité de la musique populaire aux recours expressifs de la musique classique, ils arrangent et interprètent la musique de grands compositeurs tels que Egberto Gismonti, Sergio Assad, Marco Pereira, Radamés Gnattali et Piazzolla.
En Juillet 2015, Trio in Uno sort son premier album "Lilas" qui est accueilli avec grand enthousiasme par le public et la critique au Brésil, en France et en Italie.

www.trioinuno.com

Tarif pour le concert et le buffet : 25 € / gratuit pour les adhérents de l'association des Amis de Ratilly et pour les moins de 12 ans. Réservation avant le 18 juin.





Samedi 6 et dimanche 7 mai à 18h ­– Concert à Ratilly

Laurent Deleuil, baryton et Bianca Chillemi, piano
Die schöne Müllerin de Franz Schubert

Composé probablement entre mai et décembre 1823, le cycle de lieder Die schöne Müllerin (La belle meunière), reprend 20 poèmes du recueil du même titre écrits par le poète allemand Wilhelm Müller, auteur aussi des textes du cycle suivant, Winterreise.
Les thèmes développés sont typiquement romantiques : l'amour, l'espoir, la déception, la tristesse, la mort, la quête personnelle, le voyage, la nature.
Un jeune homme, voyageant le long d'un ruisseau, arrive chez le meunier chez qui il vient travailler comme apprenti, et tombe amoureux de sa fille. Mais la belle, d'abord bienveillante, préfère se laisser séduire par un chasseur. Le jeune meunier, fou de jalousie, pardonne pourtant à la jeune fille, mais se noie dans le ruisseau.
L'unité du cycle est créée par le thème du voyage : le ruisseau (fil conducteur et confident du narrateur), le promeneur, la nature.
En 1948 Marcel Pagnol s'en inspira librement pour un film mettant le compositeur Schubert à la place du jeune meunier (joué par Tino Rossi).




Le baryton franco-canadien Laurent Deleuil a fait ses débuts à l'Opéra National du Rhin, pendant son passage à l'opéra studio, avec le rôle-titre de l'opéra de Britten, Owen Wingrave. Il s'établit à Paris en 2013 pour participer à l'Académie de l'Opéra Comique, pendant laquelle il assure la doublure de Frédéric dans Lakmé, de Léo Delibes et de Ali Baba dans l'opérette homonyme de Charles Lecoq.
Laurent Deleuil est titulaire d'un master en opéra du Conservatoire d'Amsterdam, qu'il a complété après un premier master en piano à l'Université de Montréal. Il est lauréat de plusieurs concours nationaux et internationaux, dont le Prix d'Europe (Montréal, 2010), le Concours international de Marmande (2014), le Concours international de mélodie française de Toulouse, où il a obtenu le prix Francis Poulenc (2015) et il est boursier de la fondation Jacqueline Desmarais pour les jeunes chanteurs d'opéra canadiens (2016). Prochainement, il chantera sous la baguette de Paul Daniel dans le concert Noël à Broadway à l'Opéra de Bordeaux.
Actif dans le milieu du concert, il s'est récemment produit avec l'Orchestre Symphonique de Monte Carlo (oratorio la Chanson du Mal Aimé de Léo Ferré), dans des concerts de musique contemporaine au Festival d'Aix-en-Provence et dans une tournée de concerts de Mozart des Musiciens du Louvre.

Bianca Chillemi pianiste, obtint un premier prix (DEM), première nommée à l’unanimité avec les félicitations du jury au Conservatoire de Paris.
Titulaire d’un master dans la classe de lied et mélodie d’Anne Le Bozec et Emmanuel Olivier au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, elle se perfectionne actuellement auprès d’Erika Guiomar et Nathalie Dang dans le cursus de direction de chant.
En 2007, elle enregistre un CD avec l’Ensemble Vocal Aedes (dir. Mathieu Romano) pour l’œuvre Via Crucis de Liszt. Sa rencontre avec les étudiants du Jeune Chœur de Paris puis avec ceux du Conservatoire National Supérieur de Paris marque le début de sa passion pour la voix : elle noue de plus en plus de collaborations étroites avec les chanteurs, ce qui l’amène à fonder en 2012 son propre ensemble dédié à la musique de chambre du XXème siècle avec voix, l’Ensemble Maja. L’ensemble est lauréat du Concours Musiques d’Ensemble de la FNAPEC en février 2014 à Paris.
Passionnée par le lied et la mélodie, Bianca Chillemi est finaliste en novembre 2015 du concours Nadia et Lili Boulanger à Paris avec la soprano Marianne Croux et se produira au Centre de musique de chambre de Paris, Salle Cortot, en mars 2017 avec le Winterreise de Franz Schubert.

Piano Bösendorfer
Nombre de places limité / Réservation conseillée




Dimanche 21 mai à 17h – Église de Moutiers-en-Puisaye

Ensemble vocal Opus 11 / Répétition publique du Stabat Mater de Rossini
Direction : Benjamin Vinit


Entrée libre



Samedi 27 mai à 20h30 ­– Concert à Ratilly

Groupe vocal latino jazz Uma Voz
Direction : Philippe Berthe

Le répertoire d'Uma Voz marie le jazz vocal et la Bossa-nova. Les arrangements jouent avec les harmonies à quatre voix, et font souvent place à des improvisations et des solos.
Chants de Joao Gilberto, Antonio Carlos Jobim, Astor Piazzolla, arrangements de thèmes de Miles Davis, Horace Silver, Charlie Parker…


Entrée libre



Mardi 11 à 21h et Jeudi 13 juillet à 18h – Concert à Ratilly

Ana Karina Rossi, chant, et Lucia Abonizio, piano / Terres Argentines

Dans le cadre d'une semaine dediée au tango, Projection Tango présente un concert consacré à la large palette des musiques d'Argentine. Le tango de Buenos Aires, les rythmes des campagnes, les compositions classiques et contemporaines comptent en effet de nombreux et remarquables artistes.

Le concert Terres argentines témoigne de cette richesse et met en valeur ces multiples rythmes ainsi que les liens qu'ils ont tissé pour construire un univers foisonnant de créativité. Les tangos et chacareras, milongas, zambas, vidalas, les œuvres d'Alberto Ginastera, d'Astor Piazzolla et de compositeurs post-romantiques, donnent à découvrir cet extraordinaire paysage musical.




Née à Montevideo, Uruguay, où le tango a trouvé racine et où il a aussi grandi, Ana Karina Rossi porte dans sa voix les attentes, les réalités et les émotions des populations du Rio de la Plata, que le tango a su bien capter et dire. Sa voix ample et affirmée, touche et berce, réveille et fait rêver. Son extraordinaire présence scénique l'a fait choisir par Horacio Ferrer, le poète d'Astor Piazzolla, pour le rôle principal de Dandy, son dernier opéra. A. K. Rossi a partagé la scène avec des grands noms du tango, tel Gustavo Beytelmann, le remarquable pianiste et compositeur argentin ; H. Fatorusso, Alberto Magnone et d'autres. Présente sur les scènes mondiales, Italie, France, Japon, Chine, Portugal, Angleterre... elle est à juste titre l'ambassadrice uruguayenne du tango. Dès 2013 avec Bernardo Nudelman, ils ont crée Projection Tango, dédié à la conception de concerts, spectacles et l'enseignement du chant tango.
Discographie : Tango & Gotan en compagnie de H. Ferrer ; Sin fronteras, Aller retour et Geografias.
www.ana-karina-rossi.com www.projection-tango.com

Née à Rosario, Argentine, Lucia Abonizio développera un parcours de pianiste de musique classique et se consacrera aussi au tango, qu'elle interprète, compose et pour lequel elle fait des arrangements. Elle renoue ainsi avec ses racines en les irriguant de la plénitude de sa maturité artistique et nous invite à découvrir un répertoire par lequel elle nous rapproche des différents aspects de la musique argentine, ceux du tango, des rythmes traditionnels et de la musique classique argentine.
L. Abonizio se produit comme soliste et dans divers ensembles sur des scènes en Europe et en Amérique latine, tels les festivals Piano en Creuse, Conflans Tango Festival, Festival International de l'Opéra de Rio de Janeiro, parmi d'autres.
Discographie : Terres argentines, Destination tango, Couleur d'absence, Mosaïque et Violentango.
www.luciaabonizio.com

Piano Bösendorfer
Nombre de places limité / Réservation conseillée




Samedi 22 juillet à 21h – Concert à Ratilly

Elise Kusmeruck Ciuc Quartet / Balkans

Elise KUSMERUCK, violon et chant
Gilles KUSMERUCK, accordéon
Yula SLIPOVICH, percussions
Simon BUFFAUD, contrebasse


Elise Kusmeruck apprend dés son enfance les musiques d'Europe centrale, tziganes, roumaines, serbes et bulgares.
En France, elle étudie en parallèle le violon au conservatoire, et pratique le chant traditionnel poitevin, ainsi que les polyphonies occitanes et gasconnes.
Sa rencontre avec le violoniste Dominique Pifarély lui ouvre un autre univers musical, celui de l'improvisation. Après de nombreux stages avec lui, elle joue pendant trois ans sous sa direction dans l’ensemble Icare.
Elle intègre également en 2012 le Lobe, orchestre de musiciens improvisateurs sous la direction de Claire Bergerault.
Interprète d’un vaste répertoire de musiques et de chants traditionnels, elle œuvre aussi à leur transmission, tant instrumentale que vocale, et mêle pour cela autant la transmission par l’oralité que le support écrit venu de la culture classique.
À partir de 2015, elle crée un chœur en Touraine, l'Ensemble Lume, rassemblant une trentaine de chanteurs autour de polyphonies traditionnelles du Nivernais, de l'Occitanie et des Balkans. Elise Kusmeruck s’affirme aussi toujours plus pleinement dans les musiques traditionnelles d’Europe centrale, en animant des stages de violon roumain, des Bals des Balkans ou encore des Cabarets Tziganes avec l’accordéoniste Gilles Kusmeruck dans la formation KusTrio, et à travers le quartet tourangeau qu’elle crée en septembre 2014, Ciuc, qui se prononce "Tchiouk".

www.elisekusmeruck.fr





Samedi 29 juillet à 21h – Concert à Ratilly

PRINT QUARTET / Jazz

Sylvain CATHALA, saxophone ténor et composition
Stéphane PAYEN, saxophone alto
Jean-Philippe MOREL, contrebasse
Christophe LAVERGNE, batterie




S. CATHALA – photo © Éric Dubois


S. PAYEN – photo © Anna Iris Michel


J-P. MOREL – photo © Christophe Alary


C. LAVERGNE – photo © Éric Dubois

Créé par Sylvain Cathala, PRINT a déjà tourné dans 11 pays et enregistré 6 disques, dont plusieurs furent couronnés Disque élu par Citizen Jazz ou Choc de l'année par Jazz Magazine.

« Parmi les formations de jazz les plus intéressantes en France, le quartet du saxophoniste Sylvain Cathala, Print, créé en 1996 est l'une des valeurs les plus sûres, livrant à chaque disque une musique à la construction polyrythmique imparable et solidement ancré dans une efficacité, un sens de l'élégance qui rapproche le groupe des travaux du M-Base de Steve Coleman…
On avait laissé Print avec un disque, Baltic Dance, d'une pureté incroyable… Deux saxes pour un quartet, la construction est surprenante, mais l'efficacité toujours maximale dans la recherche harmonique… »
By Franpi, Rouen

« Les méandres mélodiques mis en place par les deux saxophonistes sont un régal de justesse et d’inventivité. La rythmique n’est pas en reste. Très homogène dans le tissu polyrythmique imposé, elle assoit véritablement le quartet et donne toute leur liberté à Sylvain Cathala et Stéphane Payen. » Yves Dorison, Culture Jazz

« Dans le sillage de Steve Coleman, Sylvain Cathala et ses camarades de jeu de PRINT inventent une musique à la fois savante, ludique et labyrinthique, faite de contrepoints, de polyrythmies, de polyvitesses, subtile imbrication rythmique où l’improvisation prend corps…
Une musique stupéfiante de beauté, énergique et subtile. »
Frank Medioni - France Musique

www.sylvaincathala.comhttp://soundcloud.com/sylvain-cathalahttps://sylvaincathala.bandcamp.com



Samedi 5 août à 21h – Concert à Ratilly

Thierry Péala et Verioca / Jazz et Brésil

Thierry PEALA, chant et percussions vocales
VERIOCA, chant, guitare et percussions vocales





Ce concert sera l'occasion d'entendre en duo le chanteur de jazz Thierry Peala, connu pour ces collaborations avec, entre autres, Michel Graillier le compagnon de route de Chet Baker, le trompettiste Kenny Wheeler ou la chanteuse Norma Winstone et la chanteuse, guitariste et compositrice Verioca, musicienne reconnue de la scène brésilienne en France, et qui a enregistré avec Joyce Moreno, Edouardo Gudin, Guinga, en France et au Brésil…

Thierry Peala et Verioca rendront hommage aux grands compositeurs et interprètes du Brésil qui ont su si bien mêler les mélodies et rythmes du Brésil avec les couleurs du Jazz.

Deux voix, une guitare et des percussions vocales pour une soirée ou l'écoute et l'improvisation auront la part belle…
Musiques et chants de Joyce Moreno, Leny Andrade, Edu Lobo, Johnny Alf, Toninho Horta, Djavan, Tom Jobin, Tania Maria…

www.aurelieverioca.comwww.thierrypeala.com



Vendredi 11 à 21h et Samedi 12 août à 21h – Concert à Ratilly

Veronika Hudečková et Miroslav Míč / Piano à quatre mains

Petite suite de Claude Debussy
Ma mère l'Oye de Maurice Ravel
Danses slaves d'Antonín Dvořák


Composée pour piano à quatre mains par Claude Debussy, Petite suite comprend quatre mouvements, En bateau, Cortège, Menuet et Ballet. Les deux premiers mouvements sont inspirés de poèmes du recueil Fêtes galantes de Paul Verlaine.

Ma mère l'Oye est une œuvre de Maurice Ravel inspirée des contes de Charles Perrault, La Belle au bois dormant et Le Petit Poucet, extraits des Contes de ma mère l'Oye, de Madame Leprince de Beaumont, La Belle et la Bête, et de Madame d'Aulnoy, Le Serpentin vert. La version originale de Ma mère l'Oye fut écrite pour piano à quatre mains, et créée par deux enfants d'amis de Ravel, âgés alors de 6 et 10 ans.

L'écriture des Danses slaves a été inspirée à Antonín Dvořák par les Danses hongroises de Johannes Brahms, et suggérée par Fritz Simrock, éditeur de ce dernier, le compositeur tchèque ayant lui-même orchestré cinq des danses de Brahms.
Cette première série, composée initialement pour piano à 4 mains en 1878, eut un énorme et prompt succès. Elle est constituée de pièces originales composées sur des rythmes de danses populaires : dumka ukrainienne, polka, scocna ou sousedska tchèques…




Veronika Dupont à commencé le piano à l'âge de 4 ans avec l’enseignement de ses parents à lécole de musique de Ceske Budejovice. A 10 ans elle joue pour la première fois en soliste avec l’Orchestre philharmonique de Bohème du Sud. Pendant ses études, elle participe à de nombreuses compétitions nationales ou internationales, comme le Prague Junior Note, la Compétition Tchéquo-Japonaise, l'Anglo-Czecho-Slovak Trust de Londres ou le Concours Alexandre Scriabine à Paris dont elle obtient le troisiéme prix. À partir de 2007, elle étudie au CNSMD de Prague auprès de Frantisek Maly. Elle réalise des enregistrements pour la Radio Tchèque. En 2010 elle enregistre un premier disque. En 2012 elle obtient son diplôme au CNSMD de Prague et enseigne au Conservatoire de Belfort, puis à l’école de musique Hostivar et au Conservatoire Jaroslav Jezek de Prague.

Miroslav Míč obtint un diplôme de piano au Conservatoire à rayonnement régional de Brno en 2008. Il est le lauréat de plusieurs compétitions nationales et internationales de piano comme Pro Bohemia, Macedonium M ou le Concours Ludwig van Beethoven à Hradec. À partir de 2008, il étudie au CNSMD de Prague auprès de Frantisek Maly. Il joue régulièrement en tant que soliste avec les orchestres de République Tchèque de Brno, de Pardubice… En 2011, il enregistre Les Souvenirs de Vitezslav Novak et Preludium et Toccatina de Jarmila Mazourova pour la Radio Tchèque. Il a obtenu son diplôme de fin d’études en 2016 et la même année a été demi-finaliste du grand concours international de piano Le Printemps de Prague. Il enseigne le piano à l’école de musique Hostivar et à l’école de musique Jizni Mesto à Prague.

Piano Bösendorfer
Nombre de places limité / Réservation conseillée




Lundi 14 août à 21h – Concert à Ratilly

Noëmi Waysfeld & Blik, Quartet / World
"Alfama"


Noëmi WAYSFELD, chant
Thierry BRETONNET, accordéon
Florent LABODINIERE, guitare et oud
Antoine ROZENBAUM, contrebasse





A l'horizon de Noëmi Waysfeld et de son groupe Blik (« regard », en yiddish) : l'Est, les mélodies poignantes des prisonniers sibériens, la saudade portugaise. Mais s'ils transportent des images chargées d'émotion et d'histoire, pas question pour autant de tomber dans les clichés : le groupe construit et déconstruit les thèmes, pour parler au cœur et à l'intelligence. Quitte à défriser les puristes, Noëmi Waysfeld & Blik fait souffler un vent juvénile sur les nouvelles musiques d'Europe de l'Est, quelque part entre les rondes mystiques de David Krakauer et le chant théâtral d'Ella Fitzgerald.

2ème Album : ALFAMA
Avec Alfama, direction Lisbonne et la langueur légendaire du fado que Noëmi Waysfeld & Blik se réapproprient... en yiddish. Un choix aussi radical qu'étonnamment naturel, puisque les chants d'Amalia Rodrigues et les complaintes polonaises partagent des émotions et une sorte d'essence communes : la chanteuse Noëmi Waysfeld incarne et réunit avec talent ce passage de l'un à l'autre.

1er Album : KALYMA
C'est Noëmi qui aura fait découvrir au groupe l'incroyable histoire de cette sorte de blues du goulag né dans les confins peu riants de l'ex URSS.
Elle aura emmené Antoine, Florent et Thierry, de sa voix de conteuse, sur les pas de Dina Vierny, l'une des rares privilégiées de l'Ouest à avoir entendu les chants des prisonniers de droit commun rentrés de Sibérie. Dina apprend par cœur ces chants, et rentrée à Paris, elle pose sur bande ces morceaux-témoignages.
Le groupe, lui, s'approprie ces cris de révolte et d'espoirs (parce que le sourire reprend toujours le dessus) avec une formidable boulimie d'aventure, utilisant les idées musicales d'aujourd'hui pour les faire siens.

Kalyma a été élu parmi les meilleurs albums de 2012 par France-Musique.

« Kalyma est un disque d'une densité d'émotion rare, chanté avec une sobriété exemplaire. » LIBERATION

« Noëmi Waysfeld met à profit son érudition yiddish pour revisiter les chants des shtetls et ceux des prisonniers sibériens avec une fougue juvénile ! » L'EXPRESS

« Avec sa voix profonde, théâtrale, cette russophile égrène les mélodies poignantes et bravaches des prisonniers sibériens et les complaintes yiddish nostalgiques. » TELERAMA

www.noemiwaysfeld-blik.com





haut de page
Château de Ratilly 89520 Treigny Yonne
Tel : 03 86 74 79 54 | e-mail : chateauderatilly@orange.fr