CHATEAU
POTERIE
CENTRE D’ART
SAISON 2017
AMIS DE RATILLY
CONTACT
Chateau de Ratilly
89520 Treigny Yonne - tel : 03 86 74 79 54
Histoire ancienne Architecture Période récente Famille Pierlot
Architecture

Ratilly est un château de type Philippien, modèle relativement classique, de forme quadrangulaire. Il compte une tour de défense à chaque angle, deux tours jumelles flanquant la porte d'entrée -seule issue du château- pour le protéger.

Il est inscrit à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques et des Sites pour l'ensemble des toitures et des façades ainsi que la cheminée de la salle des Gardes, très belle cheminée Renaissance.

Dès l'origine, le château comptait six tours, séparées entre elles uniquement par le mur d'enceinte extérieur et le maître logis, côté Est, dont le pignon s'appuie sur la tour Sud-Est.

Toutes les tours étaient munies de meurtrières, sur deux niveaux ; celles-ci étaient décalées, entre chaque niveau, de façon à ce que les archers puissent couvrir l'ensemble du terrain.

Ratilly a traversé le Moyen Age. La Renaissance, voit la fin des petites guerres locales et la pacification de la région ; par ailleurs, on assiste à l'évolution de l'armement. Les petits châteaux forts comme Ratilly, efficaces face aux armes du Moyen Age, ne le sont plus face à des canons. Beaucoup de ceux-ci sont alors abandonnés, tombant en ruine. D'autres, comme ce fut le cas pour Ratilly, ont été transformés en résidence. Les propriétaires de l'époque y ont installé des pièces à vivre, des chambres dans trois tours à savoir les deux tours jumelles et la tour Sud-Est, la tour Sud-Ouest étant aménagée en pigeonnier. Quasiment toutes les meurtrières sont alors murées. C'est également à la Renaissance que fut construit le grand bâtiment qui relie les tours entre elles et les deux ailes qui servaient de communs. Le château ayant un usage agricole, ceux-ci servaient d'étables dont il reste des auges en pierre.

Toute l'escarpe est faite avec des blocs de pierre bien réguliers, bien taillés, assurant ainsi la solidité de la base du château. Ce travail, assuré par les tailleurs de pierre, était très long et très coûteux. Les seigneurs du Moyen Age, dans un souci d'économie et de rapidité d'exécution, ont donc alterné les couches de pierres taillées avec des couches en pierres plus grossières, dont seule une face était plane. Cette façon de construire avait l'avantage d'être plus rapide et donc de coûter moins cher. A l'origine, cette alternance existait jusqu'en haut des tours. On le voit bien dans la tour Sud-Est qui est d'origine et a gardé ses meurtrières ainsi que ses corbeaux qui soutenaient les hourds.

Pour les autres tours, il a été nécessaire de consolider avec du mortier après l'ouverture des grandes fenêtres à la Renaissance, ces ouvertures fragilisant la structure.

Les pierres rousses de grès ferrugineux qui composent l’ensemble des murs du château proviennent d’une carrière située près de l’étang de Guédelon, par-delà les bois, à quelques kilomètres de Ratilly à vol d’oiseau.

Cette carrière de pierres naturelles et caractéristiques de toute cette région argileuse de la Puisaye, a été rouverte récemment afin de pourvoir en pierres le chantier médiéval de Guédelon situé à proximité. L’architecture du château en cours de construction depuis 15 ans s’appuie pour une part sur les plans du château de Ratilly.


haut de page


Lire aussi

Château de Ratilly 89520 Treigny Yonne
Tel : 03 86 74 79 54 | e-mail : chateauderatilly@orange.fr